Zug

Errance d’un geek/dev/grimpeur

  Chromebook

Publié le : 28 juin 2021

Je viens de recevoir mon nouveau Chromebook (Un Acer Chromebook Spin 514), et je vais essayer d’être objectif quant à ce nouvel objet. À mis chemin entre le PC portable et une tablette, avec un système d’exploitation simple, léger et ergonomique. J’ai choisi un petit modèle pas trop cher (et en promotion), et vraiment léger

Le modèle en ma possession

Kesako ?

Pour commencer, je ne vais pas vous refaire la propagande de Google, si vous voulez savoir ce qu’ils en disent : https://www.google.fr/chromebook/ Si je devais faire une version résumée : c’est un navigateur web, Chrome, dans un boitier qui ressemble à un ordinateur portable…

Car ce n’est pas vraiment un ordinateur comme on peut l’imaginer de nos jours, et pourtant. Déjà, le système d’exploitation n’est rien d’autre qu’un navigateur Chrome. Avec pas grand-chose de plus.

Mais il y a deux systèmes « cachés » : Android et GNU/Linux ! Le premier vous permet d’installer des applications Android, et cela fonctionne pas si mal. Le deuxième permet d’installer des paquets « Debian » … et c’est ce qui me sauve la vie !

Pour ceux qui doutent encore, même le clavier n’est pas un modèle standard, même si les touches principales sont classiques (AZERTY / QWERTY), il en manque certaines (Début, Fin, touches de fonctions, Insert, Suppr., « OS », menu… et surement d’autre), et il y en a en plus (navigations : refresh, back, forward, plein écran, et surtout : Search !)

Pas tout à fait standard

Usage ?

Du coup, à quoi cela peut-il servir ? Et bien avant tout, aller sur Internet ! Et surtout, utiliser des applications web, comme on en utilise de plus en plus (Gmail, Outlook, Office360, Facebook, Twitter…). Pour ce type d’usage, l’appareil est parfait. Rapide, léger, sans « prise de tête ».

Après, grâce aux applications Android, vous pouvez avoir globalement les mêmes usages qu’avec votre téléphone dit « intelligent ». Et cela avec un bien plus grand écran, et presque un vrai clavier 🤣. Mais toutes les applications Android ne sont pas disponibles/fonctionnelles sur ChromeOS. Donc attention avant d’acheter, renseignez-vous si vous comptez vous servir beaucoup de ce système.

Et enfin, grâce aux applications GNU/Linux, vous avez un champ des possibles qui s’élargit. malgré l’instabilité que j’ai constaté dans cet usage. Rien n’est parfait, mais on parvient à s’en servir quotidiennement, sans trop de frustration. Encore une fois, si vous comptez avoir un usage exclusif de ce type d’application, sortez une vieille brouette de votre grenier, et installer Debian, vous aurez de meilleurs résultats… Mais si, comme moi, il ne vous manque que certains outils bien pratiques, généralement spécialement conçu pour et par des barbus, cela devrait le faire ! (Je ne suis sûrement pas le seul à parcourir le web avec « sed » ?)

Mon avis

Pour tous ceux qui en ont marre de taper des mails ou des messages avec votre smartphone, avec vos gros doigts sur un clavier virtuel, vous allez être servi ! L’appareil démarre vite (moins de dix secondes pour le mien), et l’intégration avec votre smartphone est vraiment parfaite (Android, pas tester avec un e-pomme), et permet de partager votre connexion internet facilement. Si vous souhaitez facilement et rapidement envoyer un mail, le temps entre le moment où l’appareil est éteint et le moment où vous pouvez commencer à rédiger votre prose est clairement inférieur à 20 secondes. C’est rapide !

Malgré tout, l’appareil est une toute petite unité de calcul… donc, pas de folies, en termes de performance brutes, on est beaucoup plus proche d’un téléphone que d’un ordinateur. Le multitâche fonctionne, mais il ne faut trop lui en demander en même temps. Les applications Web fonctionnent très bien, mais dès que l’on sort du navigateur, cela se gâte vite. Les applications Android fonctionne plutôt bien, mais étrangement, certaines ne sont simplement pas disponible (Signal Messenger, par exemple), et la taille de l’écran n’est pas toujours gérée intelligemment (voir pas du tout). On s’en retrouve un peu avec les problèmes rencontrés par les premiers utilisateurs de tablettes Android. (Si vous avez plus de 30 ans… vous savez de quoi je parle)

Évidemment, vous trouverez des Chromebooks plus puissant que le modèle en ma possession, mais le prix s’envole rapidement. Avec la promotion dont j’ai profité, en achetant un ordinateur portable à moins de 400 €, je ne m’attendais pas à recevoir un bolide de course non plus ! Si vous avez un budget plus important, probablement que pour 700/800 €, vous trouverez des ordinateurs bien plus puissants, avec un « vrai » système d’exploitation. Et acheter un Chromebook à plus de 1 000 €, cela n’a aucun sens pour moi. Mais cela existe …

La suite

Pour l’instant, mon appareil est neuf, avec une autonomie d’environ 10/12 heures. J’ai installé certaines applications (Android et GNU/Linux), et je vais continuer à jouer avec le temps. Vous verrez sûrement d’autres articles qui détailleront certains usages, ou des tutoriels concernant certains problèmes que j’essayerais de résoudre. Affaire à suivre, donc.

Sur le même thème